Critiques

Critiques · 11. avril 2019
Critique de la série LOVE, DEATH + ROBOTS par Ab Sapiens (Martin Aubineau) Un yaourt susceptible, des soldats lycanthropes, des robots déchaînés, des monstres-poubelles, des chasseurs de primes cyborgs, des araignées extraterrestres et des démons de l'enfer assoiffés de sang : tout ce beau monde est réuni dans 18 courts d'animation déconseillés aux âmes sensibles.